Une Turquie bouleversée

13/02/2019

"En rentrant par avion à Istanbul il y a quelques semaines, je suis resté cloué sur mon siège par la beauté de la ville, comme si j’arrivais pour la première fois dans cet endroit où j’ai pourtant habité longtemps", écrit Stuart Williams."L’émotion a été d’autant plus forte que c’était l’un de mes dernières incursions dans cette ville comme correspondant de l’AFP, après quatre années et demie magnifiques, stimulantes et parfois troublantes".

(Lire la suite sur le blog de l'AFP...)

Un Brexit sans fin

11/02/2019

"En tant que reporter de l’AFP à la Chambre des communes britannique je suis aux premières loges pour la couverture du Brexit depuis ses débuts", écrit Alice Ritchie, journaliste basée à Londres."C’est souvent une histoire surréaliste". 

(Lire la suite sur le blog de l'AFP...)

Couvrir un procès sans papier ni crayon

04/02/2019

"Comme j’ai commencé dans le métier comme reporter judiciaire, le décorum d’un tribunal m’est assez familier: l’atmosphère solennelle, les rituels du procès et l’air conditionné toujours trop froid", écrit Elizabeth Law, correspondante à Singapour."Quand on m’a annoncé que je serai une des trois journalistes étrangers autorisés à couvrir le nouveau procès du canadien Robert Lloyd Schellenberg, j’ai sauté sur l’occasion de mettre le pied dans un système judiciaire réputé pour son extrême opacité".

(Lire la suite sur le blog de l'AFP...)

L'AFP dans les bagages de la diplomatie américaine (Podcast)

03/02/2019

Dans l’épisode 4 du podcast AFP “Fragments d’Amérique”, les journalistes de la rédaction aux Etats-Unis décryptent la diplomatie “America First” à l’ère Trump : retrait de traités internationaux, négociations commerciales houleuses, annonces sur Twitter surprenant jusqu’au sein de sa propre administration.

(Lire la suite sur le blog de l'AFP...)

En quête de la vérité dans l'affaire Khashoggi?

31/01/2019

"Quand Jamal Khashoggi est entré dans le consulat saoudien à Istanbul le 2 octobre, je ne regardai pas et je n’aurai jamais pu imaginer que ça puisse devenir un événement d’importance", écrit Stuart Williams, après avoir quitté son poste d'adjoint au bureau d'Istanbul. "Et pourtant son passage par ces portes a déclenché une des plus affreuses et grotesques histoire d’actualité que j’ai eu à couvrir en presque 20 ans de métier. Et aussi l’un des plus délicates à traiter".

(Lire la suite sur le blog de l'AFP...)